Cooltext157743902330920                                                                                         

 

3 exercices indispensables et efficaces pour se délivrer du passé



Comment exploiter à votre avantage

les expériences du passé ?
Qu’elles soient positives et agréables,
ou négatives et déplaisantes,
les expériences jalonnent votre vie.
Elles façonnent votre être tout entier,
et bien que les apparences puissent
parfois prouver le contraire,
ces expériences sont sources d’évolution,
et exploitables en tant que telle.

Que fait le passé pour vous ?

Le passé façonne votre vie indéniablement. Vous avez vécu bon nombre d’expériences, et chacune a forgé quelque chose dans votre caractère, votre personnalité, votre identité. Chacune ajoute des capacités, des compétences, tantôt elle renforce, adoucit, ou peaufine votre être à chacun de vos pas.
Vous n’en avez pas toujours conscience, alors retournez-vous quelques instants, et regardez la route parcourue en toute objectivité.

Voyez, comme vous avez appris multitude de choses. De par les rencontres, les difficultés, les joies, les peines, les essais, les échecs et les réussites, vous vivez des apprentissages incroyables, source d’évolution constante. Toute expérience est riche en termes d’acquis. Et derrière toute expérience se trouve un « cadeau », en quelque sorte un bénéfice que l’on peut tirer à son avantage, pour sortir grandi.
Le passé est donc une source d’enrichissement si l’on se penche confortablement dessus.
Et ce n’est pas toujours une mince affaire, je vous l’accorde !

Le passé peut vous donner des réponses, si vous prenez la peine de vous concentrer quelques instants dessus ; en y portant l’intérêt qu’il mérite pour appréhender plus facilement et plus sereinement le quotidien.


Et si vous cherchiez dans votre passé, pour mieux comprendre votre vie actuelle, et orienter votre futur ? De quoi auriez-vous envie de vous délivrer ? Je vous invite à essayer 3 exercices indispensables et efficaces.

Les 3 exercices pour se délivrer du passé
(que l’on traine comme un boulet)




1- redorer l’estime en se servant de son passé


Se servir de tout ce que l’on sait, l’apprécier, et le faire bien, est atout incroyable. Le passé entre donc en jeu pour déterminer tout ce que vous avez appris et qui peut vous servir aujourd’hui.

- Vous avez appris à compter et à lire, cela vous sert tous les jours.
- Vous avez appris à marcher, faire du vélo ou conduire une voiture, cela vous sert tous les jours.
- Vous avez appris à faire la cuisine, à passer l’aspirateur, ou faire la lessive, cela vous sert tous les jours.
- Vous avez également acquis des connaissances, forgé des talents, développé des compétences, et tout cela vous sert si ce n’est au quotidien, au moins occasionnellement.

Autant d’exemples qui sont valables pour les uns ou les autres. Et comme tout ce qui devient machinal, ces actions passent inaperçues. Dommage !


Comment faire ?

1) tirer profit de toutes ces expériences du passé

Les expériences négatives comme positives apportent toujours des bénéfices. Il arrive même que certaines expériences soient de véritables déclencheurs pour aller de l’avant.

De toutes ces expériences, tirez-en une force. Soyez fier de vous, de ce que vous faites, de ce que vous avez, de qui vous êtes aujourd’hui. Il n’est pas question de narcissisme ou de prétention – qui brise l’humilité -, mais juste d’être satisfait de vous. Le passé peut être un parfait catalyseur si vous décidez qu’il le soit.

- Concentrez-vous sur les aspects positifs et les bénéfices de vos expériences. Toujours.
- Reconnaissez que vous avez appris ce dont vous aviez besoin. A chaque instant.
- Faites une force de cette personne que vous êtes, celle à l’intérieur de votre moi profond, qui sait écouter son cœur. Chaque jour.
- Faites ce que vous savez faire, et faites-le avec plaisir.

Et surtout…

- ne choisissez pas d’être une victime.

La vie est comme une fête foraine. Il y a des manèges à sensations, des manèges qui effrayent, certains rigolos, farceurs, douteux, d’autres où l’on gagne à tous les coups, à moins que l’on ne perde. Et puis, il y a ceux qui reviennent sans cesse vous narguer bien que vous ne soyez pas décidé. Comme dans la vie. Et d’ailleurs certaines situations se répètent inlassablement. Mais comment arrêter la machine infernale ? Celle qui sans cesse vous fait dire : je suis toujours malade, je n’ai jamais de chance, il m’arrive toujours des drôles d’aventure. En vous débarrassant des influences négatives du passé (exercice 2)


2) trouver les cadeaux du passé

Réservez 10 minutes de votre temps.

Et à vos crayons ! Prenez une feuille, tracez 4 colonnes, et laissez aller votre mémoire pour remplir le tableau.
Pour chaque expérience positive, indiquez ce qu’elle vous a apporté. Cela peut être des acquis, des compétences, des capacités, des qualités, une évolution, un bien-être.

Pour chaque expérience négative, indiquez le « cadeau » qui se cache derrière. Même si une expérience est négative et qu’elle vous émeut encore, cherchez ce que vous pouvez trouver de positif, si infime soit-il. Si par exemple, une personne vous a escroqué, vous êtes devenu vigilant, plus à l’écoute.


Expériences positives - acquis/compétences/capacités - Expériences négatives - cadeau/bénéfice positif


Cet exercice est très intéressant, à plus d’un titre ! D’une part, il permet d’avoir conscience de vos qualités, de vos acquis et compétences pour augmenter votre confiance ; et d’autre part il permet de relativiser les événements en prenant conscience des effets positifs qu’ils peuvent revêtir.

Il arrive cependant que certaines situations vous donnent du fil à retordre, et vous ne voyez pas le « cadeau » qui se cache derrière. Ce qui est tout à fait compréhensible. Tout dépend de la situation et de l’importance que vous lui avez accordée. Tout dépend aussi de votre degré de tolérance ou de votre affect, et de votre état de choc émotionnel. Quelqu’un qui se fait agressé aura vraisemblablement des difficultés plus ou moins longues à « digérer » la situation, et ne verra pas immédiatement le « cadeau » qui se cache derrière, qui peut être par exemple le renforcement de son intuition et de ses émotions qui lui offre une vigilance plus accrue. Bien entendu, pour chacun les « cadeaux » et situations seront différentes, puisque chaque personne est unique ! Et si un événement est resté marqué en vous, et qu’il fait rejaillir des émotions particulièrement désagréables, je vous invite au prochain exercice.


2- se débarrasser des influences négatives du passé


Le passé a une influence sur la vie présente et future et pour ne pas se laisser bloquer par des événements qui rejaillissent même s’ils n’ont pas été invités, voici un exercice en 1 ou 3 étapes, selon la nature des événements. A pratiquer d’urgence dès que les émotions montent en vous comme des œufs en neige.

Comment faire ?

Tout d’abord, choisissez le moment opportun, et prenez le temps nécessaire, en veillant à ne pas être dérangé.

- Choisissez un endroit calme et propice à cet exercice
- Installez-vous confortablement : vous pouvez vous asseoir sur une chaise, ou par terre, les jambes repliées, fesses posées sur les talons (vous pouvez mettre un coussin sous vos fesses pour plus de confort), ou encore allongé sur le dos, selon vos préférences.
- Ayez soin de garder le dos bien droit comme si vous étiez étiré par le sommet de la tête, et si vous êtes allongé, le corps bien à plat sur le sol.

1) prenez contact avec votre blessure

- Fermez les yeux
- Visualisez la situation qui vous pose des difficultés
- Voyez les images qui se présentent à vous
- Laissez monter les émotions, sans crainte et sans jugement
- Une fois que vous serez en contact avec les émotions, portez toute votre attention dessus avec beaucoup de bienveillance (ce sont vos émotions)
- Accueillez vos émotions, laissez-les s’exprimer et être là en vous
- Écoutez et sentez ce qui se passe en vous et ce qu’elles ont à dire
- Puis demandez-leurs de partir tranquillement.

Selon la nature de la situation, cette phase peut suffire, et vous pouvez l’utiliser dans bien des cas, dès que vous sentez des émotions monter en vous (lors d’un coup de stress par exemple). Au besoin, complétez par les 2 autres étapes :

2) acceptez

- Acceptez cette situation, si difficile soit-elle.
- Oui acceptez-la mentalement, en y mettant tout votre cœur

Accepter ne veut pas dire que vous êtes d’accord et que vous approuvez ce qu’il s’est passé, non, pas du tout. Accepter signifie simplement que vous reconnaissez que cette situation a eu lieu malgré les conséquences.

3) pardonnez

Le pardon ne signifie aucunement que vous donnez raison à l’autre, ou le droit de recommencer, mais vous pardonnez pour vous-même. Vous pardonnez pour oser être vous-même, et pour oser être enfin apaisé. Rien ne sert d’entretenir des sentiments négatifs, car en quelque sorte, c’est contre vous-même que vous vous battez.

Pardonnez mentalement :
- Pardonnez à la situation…
- Pardonnez à l’autre…
- Pardonnez-vous pour vos propres réactions qui ont causé et vous causent peut-être encore du tort…

Vous pardonnez aux autres, mais surtout vous pardonnez à vous-même. Vous vous pardonnez des réactions que vous avez eu, simplement parce que vous n’avez pas compris et vous avez été blessé, vous vous pardonnez aussi d’avoir laissé l’autre vous blesser.


3- se réconcilier avec son passé et arrêter les situations récurrentes


Certains disent n’avoir jamais de chance, être toujours enrhumés, d’autres pensent ne tomber que sur des menteurs, des voleurs,
ou se faire systématiquement avoir.
Et comme par fatalisme, ces événements peuvent vous englober.
Peut-il en être autrement ?
OUI !

Tout d’abord :

ne vous considérez pas comme une victime, en laissant la vie vous secouer, mais plutôt comme quelqu’un qui essaye de nager, et qui sort la tête de l’eau pour respirer.

Puis :

portez un nouveau regard sur les situations qui se répètent dans votre vie.

Elles peuvent avoir 2 origines :

- un schéma,
- un enseignement.


Un schéma

En y réfléchissant bien, vous pourriez constater que vous reproduisez des schémas, ceux de vos parents par exemple.
Ces prises de conscience, parfois difficiles ou évidentes vous permettent alors de mieux vous connaitre, et de remarquer que les événements ne sont cycliques que parce que vous avez décidé de rentrer dans ce schéma. Rien ne sert de rester attacher à ce schéma, qui n’est pas le vôtre. Ce qui ne veut pas dire qu’il faut se séparer des autres ! Seulement, vivre votre vie sans être obstrués par des principes, des événements qui vous font souffrir. Comprendre que vous reproduisez des schémas, vous indique souvent le pourquoi de choses. Pourquoi vous n’arrivez pas à accéder à une carrière professionnelle qui vous tient à cœur, pourquoi vous n’avez pas de relations durables, pourquoi vous avez besoin de vous valoriser coûte que coûte ? etc.

Un enseignement

Lorsque les situations se suivent et se ressemblent, il est probable que vous ayez quelque chose à comprendre, un enseignement à intégrer. Et tant que vous n’avez pas compris, ces situations se reproduisent.

Si par exemple, vous avez l’impression que les autres abusent de votre gentillesse, et cela vous déplait fortement – si bien que chaque fois de nouvelles « épreuves » se présentent à vous - ; auriez-vous besoin d’apprendre à dire « non » ?

Rien ne sert de vouloir transformer votre nature, la gentillesse fait partie de vous, mais plutôt que d’être trop gentil, soyez vrai, et osez dire non, si vous ne pouvez ou ne voulez pas. Les autres n’ont pas à vous juger en fonction des services rendus !

Je constate que le passé, pour beaucoup, est une partie de vie importante à comprendre, et à accepter pour avancer.
Cette étape, loin d’être facile, est capitale et permet de vous voir sous un nouveau jour, de vous accepter, de vous aimer, de prendre contact avec l’apaisement, pour rompre enfin avec la répétition. En quelque sorte, votre passé vous construit, vous apprend à évoluer et être vous-même.


Comment faire ?

Pour en finir avec les situations désagréables qui se répètent dans votre vie, voici ce que je vous propose :

- Prenez conscience de la situation récurrente (schéma, enseignement, ou les 2 !),
- Prenez contact avec cette situation et les émotions qui jaillissent spontanément,
- Accueillez ces émotions avec bienveillance,
- Remerciez cette situation de s’être présentée dans votre vie,
- Découvrez le « cadeau » qui se cache derrière et ce que vous avez pu comprendre (décrivez ce que vous avez compris),
- Inspirez profondément, en ressentant en vous la paix,
- Expirez en vidant le maximum d’air rapidement, en pensant « je me libère de cette situation », et en imaginant cette situation s’éloigner de vous et être attirée par le soleil et brûlée par ses rayons,
- Prenez plusieurs respirations calmes,
- Buvez un grand verre d’eau

Chacun traîne une partie de son passé, qu’il digère plus ou moins facilement, car celui-ci a souvent une influence dans le moment présent.
Passé difficile, incompréhensible ou inacceptable, le laisser émerger dans votre vie chaque jour, ne le changera pas. Alors, à vous de décider d’en faire votre allié ou votre pire ennemi, avec les conséquences qui en découlent.

En plongeant dans votre passé, vous y retrouverez des moments joyeux, mais aussi des parts sombres et douloureuses dont vous préféreriez ne pas vous souvenir ! Votre passé est passé, c’est une histoire ancienne qui reste dans le passé, y penser ou le ruminer, ne le changera pas ! Pourquoi vouloir le contourner, l’étouffer, faire comme si on ne l’avait jamais vécu ? Ou même encore pester, râler ? Bien que cela puisse soulager l’espace d’un instant, ce passé, si pénible soit-il, est classé dans le dossier « souvenirs ». Pourquoi revient-il alors soudainement ? Parce que vous lui avez accordé une importance (peut-être démesurée), et vous êtes et restez lié à lui. Mais bonne nouvelle : vous pouvez changer votre perception et votre façon de l’appréhender dans le présent.


Ces 3 exercices donnent de très bons résultats, je les ai moi-même expérimentés, et je vous invite à les utiliser.


Si ces exercices ne vous apportent pas les bienfaits espérés, il y a fort à parier qu’un blocage vous barre la route, et vous n’avez pas le regard extérieur, ni le recul suffisant pour vous en libérer. Il faut avouer que le passé est tellement personnel et délicat. Je peux vous aider. Je vous propose alors une séance d’accompagnement avec une méthode de thérapie brève, qui peut suffire à débloquer votre situation, et à ressentir un apaisement tellement profitable.

http://www.ressourcesetharmonie.fr/3-exercices-indispensables-et-efficaces-pour-se-delivrer-du-passe/

3 exercices indispensables et efficaces pour se délivrer du passé

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau