Cooltext157743902330920                                                                                         

 

Pour guérir, il faut changer

Visage arbre« Ce qui est une nourriture pour l’un, est un poison pour l’autre »

citation de Paracelse


Comme dirait l’un de mes professeurs de Chi nei tsang :« Pour guérir, il faut changer ».

Essayez donc d’intégrer cela dans votre quotidien.

Ce que je trouve intéressant dans l’alimentation en diététique chinoise, c’est la spécificité que l’on peut y puiser. Je vais donc vous proposer d’être un pont entre la théorie et la pratique, que votre corps vous fait entendre et vous crie parfois chaque jour avec tous ces maux dont nous souffrons tous !

Certains d’entre nous se retrouvent dans l’incapacité financière de suivre ces conseils. Essayez alors d’acheter un maximum de produits frais. A la fin du marché, ils coûtent moins chers. Faîtes votre pain, vos yaourts. Achetez directement aux producteurs votre viande, vos légumes, votre farine, vos fromages, vous gagnerez de nombreux euros.

Ne jetez rien, faites attention à la conservation des aliments.

Mastiquez plus, vous réduirez ainsi le volume de vos plats.

Consommez une alimentation plus fraîche, contenant moins de conservateurs, exhausteurs de goût, et variez votre alimentation en suivant les idées principales du livre : éviter de consommer la nourriture sortant de suite de votre réfrigérateur, limiter les produits laitiers, le sucre, varier les origines de vos farines. Maintenant, si vous manquez de temps, essayez de cuisiner de plus grandes quantités et de congeler ces « plats santé » afin de les consommer plus régulièrement.

La congélation conserve le froid dans l’aliment une fois celui-ci décongelé, peu importe la cuisson que vous choisissiez pour le réchauffez. Utilisez donc la congélation de manière occasionnelle.

N’oubliez pas de regarder quelles sont vos priorités. Donner du temps à celles-ci et diminuez ces moments qui ne nourrissent ni votre âme, ni votre estomac. Maintenant, certains d’entre vous mangent peut-être souvent par obligation au restaurant. Voici donc quelques astuces pour éviter l’accumulation d’erreurs :

- Privilégiez ce qui n’a pas nécessité de transformation, comme les carottes râpées nature ou une soupe de légumes du jour plutôt qu’un céleri rémoulade dont la mayonnaise contient de nombreux conservateurs.

- Optez pour la salade de fruits en dessert plutôt que pour la pâtisserie, ou bien choisissez un plat principal plus copieux, sans dessert.

- Choisissez le plat du jour à base de poisson, plutôt que celui contenant de la viande.

Demandez en accompagnement du riz, des pommes de terre (sans gluten), avec les légumes du jour et qu’on ne resale pas votre plat.

- Buvez votre eau à la fin du repas.

- Abstenez vous du sucre blanc, demandez du sucre complet. S’ils n’en ont pas, supprimez le sucre dans le café.

- Mastiquez bien tout votre repas, détendez vous, prenez 30 minutes au minimum. Vous gagnerez en rentabilité pour la suite de votre journée, vu que vous serez de moins en moins fatigué.

- Choisissez une tisane en fin de repas, qui aidera votre organisme à mettre en température le bol alimentaire contenu dans votre estomac.

Ces changements ont peut-être l’air compliqué mais ce ne sont que des organisations différentes, qui s’acquièrent en quelques semaines. Ensuite, vous n’y penserez plus et cela ne vous paraîtra pas plus compliqué que votre alimentation d’antan. Alors courage, le plus difficile s’avère souvent être la première semaine, ensuite votre bien-être se faisant vite sentir, vous conserverez plus facilement ces habitudes !

EXTRAIT De : Alimentation et Santé : Comment choisir son alimentation

http://livreblogdujeudutao.unblog.fr

Pour guérir il faut changer

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau