Cooltext157743902330920                                                                                         

 

Cours sur la prospérité 5/9

prosperite

Vivre dans la pauvreté ne vous est pas bénéfique.

Mes bien-aimés, je vous salue aujourd’hui dans la joie éternelle.  Étant donné que vous avez tous renoncé à vos voeux de pauvreté en un temps nouveau et en une énergie nouvelle, nous dirons comment cela s’applique à votre ascension personnelle, à votre raison d’être ici/maintenant, sur le plan terrestre.

Vous avez beaucoup entendu parler de votre ascension personnelle et planétaire, ici sur ce plan, et avez beaucoup lu sur le sujet.   Vous en savez maintenant davantage sur votre véritable nature et ce que vous êtes venus faire ici.  Vous êtes au courant des plus vastes portions de votre conscience qui vivent dans les dimensions supérieures et comment vous servez à ancrer la lumière.  Il vous faut connaître ces choses :  cela fait partie de l’épanouissement qui se produit maintenant sur terre.  Toute cette connaissance, cependant, conduit à un concept beaucoup plus simple.

Votre ascension, qu’elle soit personnelle ou planétaire, est une question de fréquence ; cela a à voir avec le niveau auquel vous vibrez, vous personnellement ; cela a à voir avec la bande de fréquence que vous choisissez  d’adopter.  Quand chacun de vous choisit une fréquence ou niveau de vibration, vous contribuez en même temps à la plus vaste plénitude de votre conscience planétaire.

Votre principal objectif, au cours du processus d’ascension, est de vous aligner avec une fréquence supérieure.  Tout le reste de ce que vous faites pour aider votre planète est secondaire. 

Votre première responsabilité est d’élever votre propre fréquence, non seulement dans votre corps spirituel, mais également dans tout le reste de vous-même.   La nature de votre incarnation sur ce plan veut que ces énergies qu’il vous faille solidifier et ancrer, vous dussiez également en faire l’expérience .  C’est le pouvoir qui vous permettra de transformer votre conscience planétaire.  Afin de solidifier pleinement et de partager les nouvelles énergies qui pénètrent votre plan, ces énergies d’amour et de joie,  vous devez être prêts à en faire l’expérience.

Non seulement devez-vous les expérimenter dans vos méditations, dans les connexions avec votre corps spirituel ; mais vous devez aussi élever votre fréquence personnelle dans les corps inférieurs.
Les fréquences de l’amour et de la joie ne sont pas quelque chose à vivre seulement en méditation ou après avoir quitté votre incarnation physique ici.  Vous devez en faire l’expérience ici et maintenant,  à chaque instant/maintenant de votre vie physique.

Combien parmi vous trouvent que de vivre dans la pauvreté, sans avoir assez d’argent pour subvenir à vos besoins,  suscite la joie ?  Personne.  Si votre esprit est aligné avec la fréquence supérieure d’amour et de joie, et que le reste de vous ne l’est pas, il existera un déséquilibre d’énergie entre les portions de vous-même.   Déjà, nous avons discuté qu’il ne vous servira à rien de prendre un voeu de pauvreté dans ce ici/maintenant.  Ce concept est venu des bandes de fréquence inférieures de la peur.
A la base d’un tel voeu se retrouvait l’idée que la fortune et les possessions matérielles allaient corrompre une personne sur son chemin spirituel.
Dans les vieilles énergies, c’est un but auquel on parvenait souvent.   Vous n’êtes plus dans les vieilles énergies.  Votre tache consiste à dépasser les énergies de la peur et à entrer dans les énergies de l’amour et de la joie.

Plusieurs d’entre vous véhiculent encore les vieilles peurs au plus profond d’eux-mêmes.  Tandis que vous avez peur d’être sans l’argent pour combler vos besoins,  vous avez encore plus peur de vous permettre de combler vos besoins et désirs dans l’élégance et l’aisance.   Cela vous surprend-il, mes bien-aimés ?  Il est probable que vous ne l’ayez pas auparavant perçu sous cet angle.  Les systèmes et schémas de croyance de la vieille énergie sont très profondément ancrés!  Je suis en train de vous aider a vous en libérer à un niveau énergétique.

Il importe aussi que vous soyez un participant conscient dans ce travail que nous faisons ensemble.  C’est la raison pour laquelle je vous demande de prendre du temps pour examiner vos pensées, pour observer votre vie et votre cheminement sous un angle un petit peu différent, avec un nouveau point de vue.

* Une autre peur qu’ont plusieurs d’entre vous :  il se peut qu’il y ait encore quelque chose de mauvais, de négatif, d’impur à posséder de l’argent et des possessions matérielles.
* Vous avez peur d’être entraînés par les façons de penser du monde et de vous perdre en chemin.
* Une autre peur consiste à ne pas vous sentir dignes pour une raison ou l’autre, de bien vivre ici, sur le plan terrestre; que le monde, en quelque sorte, ne vous verra pas d’un oeil favorable si vous êtes riches.
* Vous craignez ne pas pouvoir être à la hauteur des standards établis par la société pour ceux qui sont fortunés.  Plusieurs d’entre vous craignent le succès plus que l’échec.
* Une autre peur encore consiste à craindre de perdre votre argent.
Qu’adviendrait-il si vous aviez de l’argent et des possessions et que, soudain, vous les perdiez dans des circonstances incontrôlables?  Votre corps émotionnel, la portion de vous qui encourage la peur comme moyen de protection, préférerait plutôt ne rien avoir du tout que de souffrir la douleur de la perte.

Donc, voyez-vous à quel point votre corps émotionnel se laisse absorber par toutes ses peurs relatives à l’argent et à l’abondance !  Celui-ci n’obtient aucun secours de votre conscience planétaire dans son ensemble, parce que la plupart d’entre vous ont les mêmes peurs.  Les croyances sont profondément ancrées.

14157735_s

La bonne nouvelle est que vous pouvez reprendre le pouvoir sur ces croyances et sur votre propre corps émotionnel.  Je suis ici pour vous aider à le faire.  Votre conscience incarnée ne peut pas vivre en deux mondes à la fois, mes bien-aimés ; et vous ne pouvez pas non plus demeurer en deux bandes de fréquences en même temps.  Ce choix – que nous avons porté à votre attention à tous – se présente à vous:  choisir l’amour et la joie, plutôt que la peur.

Les conditions de pauvreté et de manque sont des manifestations de la bande de fréquence de la peur.  Les conditions d’abondance et d’accomplissement sur le plan matériel sont des manifestations de la fréquence d’amour et de joie.   Vous ne vous rendez pas service, mes bien-aimés,  quand vous vous accrochez aux vieilles croyances que la pauvreté est vertueuse et spirituelle.   Je vous demande d’examiner vos croyances propres concernant la nature et l’expérience de la pauvreté et du manque, à la lumière de votre existence personnelle.

Certains d’entre vous me diront qu’ils vivent dans des régions du monde ou sévit la pauvreté et la dépression économique.  Certains me diront qu’ils ont des problèmes d’ordre physique et qu’ils sont incapables de travailler pour faire de l’argent.   Ils diront qu’ils n’ont pas d’autre choix que de vivre dans le manque.  Ils diront que cela ne fait aucune différence si oui ou non ils recherchent la fréquence d’amour et de joie au cours de leur vie terrestre.  Ils diront qu’ils sont assujettis à des circonstances incontrôlables.  Mes bien-aimés, peu importe ou vous vivez dans le monde, ou quelles sont les conditions économiques,  vous pouvez embrasser les énergies de la divine abondance.  Nous en discuterons un peu plus longuement lors de notre prochaine session.

Pour l’instant, je vous demanderais de prendre quelques minutes pour réfléchir sur vos croyances concernant l’argent, l’abondance, la pauvreté et le manque.
Soyez honnêtes envers vous-même, sans juger vos croyances, ni les condamner.
Regardez-les telles qu’elles sont.

Pensez-vous qu’elles sont en harmonie avec les nouvelles énergies d’amour et de joie ?  Où sont-elles alignées avec les vieilles énergie de la peur ?  Si vous maintenez des croyances basées sur la peur, qu’elles sont-elles spécifiquement?  Vous souhaiterez peut-être coucher le tout sur papier, afin que cela soit plus clair.  Quand vous connaîtrez un peu plus clairement la nature de vos peurs, vous réaliserez peut-être qu’elles ne vous servent plus.  Vous ne pouvez vous libérer de celles-ci que si vous en avez la ferme intention et que vous le demandez.  Lorsque vous aurez décidé lesquelles de vos peurs et croyances ne vous servent plus, jetez-les alors dans le feu de la transformation, grâce à l’affirmation que je vous ai donnée, et sachez qu’elles vous ont quittés.

 Je suis Metatron,
Je suis avec vous toujours
Reçu par Reniyah Wolf
Traduction Diane Deziel
Image Copyright (c) 123RF Stock Photos

Le Jardin de Joeliah

prospérité bonheur longevite

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau