Cooltext157743902330920                                                                                         

 

Prière pour vos douleurs

  • Par reikiland
  • Le 30/11/2013
  • Commentaires (0)





Avant de faire cette prière, centrez-vous sur vous-même. En mode méditation (préférablement) ou couché, concentrez–vous sur l’endroit où vous avez mal. Je sais que vous ressentez cette douleur sinon vous n’aurez pas à faire cette prière. Cependant, essayez de la ressentir autrement car elle vous parle. Votre corps vous parle grâce à ce langage. Une douleur devrait toujours être perçue comme une sonnette, une alarme pour vous dire que quelque chose dans vos énergies est déréglé. Alors écoutez cette douleur en vous concentrant sur elle. Et posez des questions à votre corps telles que « Pourquoi ai-je mal à cet endroit? », « Quel comportement j’ai produit afin d’avoir mal là (par comportement je veux dire l’émotion, mais aussi un geste concret tel que manger quelque chose qui est nuisible à votre santé)? ».

Et puis vous pouvez parler à la douleur en question. Si vous avez lu ma chronique « Techniques et compréhensions de nettoyage énergétique », vous avez comprit qu’on ne chasse pas le négatif, en le repoussant. En effet, plus qu’on repousse le négatif, plus qu’il nous colle. Bizarrement ce qu’on souhaite avoir ne nous vient pas aussi facilement que ce qu’on ne souhaite pas avoir, ou ce dont on a peur. Ceci est un autre sujet, mais pour l’instant gardez à l’idée que si vous n’arrivez pas à chasser votre douleur c’est parce que vous êtes justement dans cette émotion de rejet. Se sentant rejetée, la douleur qui est une énergie vivante, une entité à part, peut vous jouer des tours en vous laissant croire qu’elle est partie. Elle peut partir pour quelque temps, mais revient toujours. Et elle revient toujours pour deux raisons : la première, je viens de vous le dire, parce qu’on la rejette. La seconde : parce qu’on n’a pas comprit le comportement de notre part qui la suscite. Il faut donc accepter le négatif d’abord comme quelque chose qui a tout autant le droit à l’existence que le positif, puis le libérer. En tant que créateur, vous l’avez créé en vous. C’est-à-dire qu’elle existait dans l’univers comme tout énergie qui existe, mais vous lui avez tendu la main. Alors en tant que créateur, vous avez la possibilité de la transcender, de ce que représente cette main tendue dans votre cas en changeant de comportements.

Mais il n’est pas facile de vouloir modifier son comportement. Il est plus facile par exemple, de se fâcher contre une situation ou une personne, plutôt que de se recentrer sur cette émotion, l’accepter et puis l’évacuer. Le plus difficile c’est de prendre l’action de modifier son comportement. Ou encore si vous mangez épicé et fort, tout en sachant que cela vous fera des brulements d’estomac, mais que vous aimez cette nourriture, il faut comprendre quelle est l’émotion qui loge en vous et qui, mélangée à du épicé vous envoie ce signe. Comme cette analyse de soi est difficile à faire, on répète les mêmes « patterns ». À vous donc de vous prendre en main et de faire le travail nécessaire pour vous.

La prière sert à vous soulager dans l’immédiat. Cette prière fonctionne pour les douleurs accidentelles, brûlures, pour les douleurs menstruelles ou même pour le travail de l’accouchement (mais encore là, il n’existe pas de hasards donc pas d’accidents. Peu importe le pourquoi de la douleur, on l’invite toujours à soi). Cette prière vous soulage même si votre douleur est une douleur répétitive ou une douleur chronique, mais sachez que dans ce cas, elle ne fait que vous soulager car même si cette prière vous soulage, vous répéterez le même comportement qui la suscitera à nouveau. Alors servez vous de cette prière afin d’écouter votre corps et vos comportements et puis faites le nécessaire pour vous afin de ne plus avoir ces douleurs.

Voici donc la prière que ma guide, Kayla, a eu la générosité de partager avec nous, mais vous n’êtes pas obligés de l’apprendre par cœur, il suffit de comprendre le sens :

« Ma douleur, sache que je ne t’en veux pas et ne te déteste pas. Je comprends que tu as le droit à ton existence car je t’ai amené dans mon corps. Je t’ai donné une raison d’exister et voilà que maintenant tu existe et tu vis dans mon corps. Je t’accepte et te reconnais en tant qu’énergie qui a le droit de vivre. Je t’aime car grâce à toi je vais prendre conscience de ce que je suis, de ce que je fais de bien ou de pas bien pour moi. Mais ta place n’est pas ici, je t’envoie donc beaucoup d’amour afin de te libérer dans l’amour et le respect. Libère-toi et va dans ta dimension, celle où ton existence ne gêne personne. »

Suite à cela restez dans la position initiale et imaginez qu’un arc-en-ciel sortant de votre cœur, se déverse sur l’endroit douloureux. Ressentez cette reconnaissance et cette acceptation que vous avez dit dans votre prière à votre douleur. La douleur devrait s’estomper.

Avec tout mon amour

Olésia
Source : http://olesiamedium.wordpress.com

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau