Cooltext157743902330920                                                                                         

 

Le corps n'est pas une armure

  • Par reikiland
  • Le 31/08/2013
  • Commentaires (1)

corps.jpgL’idée selon laquelle les émotions sont incontrôlables est presque devenue une croyance universelle. Tel n’est pas le cas. Vous pouvez maîtriser l’émotion et il n’est pas nécessaire de perdre le contrôle. L’émotion peut devenir une fréquence à l’intérieur de vous grâce à laquelle vous pouvez sentir le cœur profond de votre être. Et pourtant, quelqu’un pourrait vous observer et ne pas avoir la moindre idée de ce qui se passe en vous. Cela ne veut pas dire que vous refoulez vos émotions; cela veut simplement dire que vous avez trouvé le moyen de ressentir une émotion sans la considérer comme mauvaise ou bonne, et que vous ne faites que reconnaître le fait que vous la ressentez. Voyez ce que vous pouvez faire avec une émotion. Où vous mène-t-elle ?  Quelle est la prochaine étape ?  Désengagez-vous de l’événement qui a suscité l’émotion. Ceci pourra en aider quelques-uns parmi vous.

Le travail sur le corps, comme le massage, sert à provoquer une libération des tensions. Vous vous êtes servi des tissus et des muscles de votre corps comme d’une armure pour recouvrir votre squelette. Les tissus sont devenus compacts et ont empêché ce qui est dans les os du squelette de remonter à la surface. Vous voulez accéder à l’information qui est à l’intérieur des os, là où votre histoire passée est enregistrée, tandis que les blocages sont dans les tissus. Il vous faut passer à travers toutes ces couches pour atteindre la vérité enfouie dans votre corps.

Votre plan directeur, c’est-à-dire les instructions concernant ce que vous êtes venus accomplir sur cette planète, commencent à être stimulées lorsque vous vous en approchez. C’est un peu comme pour le jeu auquel vous avez joué quand vous étiez un enfant; vous cachiez quelque chose et lorsque quelqu’un s’en approchait, vous disiez: «C’est chaud !  Tu brûles !» Votre corps est grandement stimulé à mesure que votre plan directeur commence à prendre la place qui lui revient et que vous cessez de tout analyser à travers votre esprit logique pour vivre vraiment des expériences. C’est parce que vous êtes en train de vous aligner avec votre dessein profond. Votre corps, et non votre mental, assimile et utilise l’information. Si vous donnez libre cours à vos émotions, vous vivrez une expérience beaucoup plus satisfaisante que si vous jugez vos émotions, ne comprenez pas le processus et cherchez à les contrôler.

Vous avez besoin de vos émotions. Nous ne saurions trop insister là-dessus. Certains d’entre vous se targuent de ne pas avoir d’émotion. Ceci ne pourra fonctionner encore très longtemps car ce dont vous vous flattez va entraîner votre destruction.

Vous avez peut-être l’impression d’avoir réglé tout ce qu’il y avait à régler avec vos parents. Il serait plus juste de dire que vous avez perçu qu’il pouvait en être ainsi à un certain moment. Lorsque quelqu’un effectue un travail corporel par le massage ou avec des cristaux, ou que vous entreprenez une démarche vers une conscience élargie, vous accédez alors à une plus vaste perspective.

L’information peut-être conservée et écrite dans la pierre. Elle l’est également dans les os. C’est pourquoi il est si important de travailler avec la structure osseuse du squelette parce qu’elle contient une bonne partie de votre expérience accumulée au cours de cette vie. Laissez les choses se révéler au grand jour et ne vous blâmez pas si certains événements du passé que vous pensiez avoir réglés refont surface. Dites-vous: «Voilà qui est merveilleux !  Il y en a encore ici. J’adore cela !» Servez-vous de l’expérience comme si vous étiez en train de découvrir une mine d’or— comme si vous étiez en train de vous apercevoir que vous êtes une personne nouvellement née et riche.

Tout ce que vous subissez c’est ce que vous avez décidé de subir. Vous ne savez pas tout ce que vous êtes en train de déblayer. Vous êtes en train d’ouvrir des canaux de conscience pour la planète, pas seulement pour vous-mêmes. La bonne nouvelle c’est que ce que vous êtes en train de dégager en ce moment, ce sont les choses les plus faciles. Les choses bizarres et étranges viendront plus tard, lorsque vous serez tellement blasés à leur sujet qu’elles ne vous feront plus rien. Tout survient au moment le plus propice.

La mutation en cours concerne le branchement des données intérieures avec les données extérieures. Le nettoyage en cours concerne l’accès à tous les corps émotionnels que vous avez eu peur d’utiliser. Il vous faut accéder à votre corps émotionnel afin de pouvoir comprendre votre corps spirituel. Comme nous l’avons dit, le corps mental et le corps physique vont de pair, tandis que le corps émotionnel et le corps spirituel vont de pair. Puisque le corps spirituel n’est pas de nature physique et que vous êtes confinés au domaine physique, vous devez accéder par l’entremise de vos émotions à l’ensemble du domaine non-physique.

Les êtres humains ont tendance à tellement aimer leurs drames qu’ils peuvent se perdre dans le processus du travail sur soi. Travailler sur soi-même peut devenir une occupation à plein temps. Cela ne sert à rien. Ce n’est pas tellement génial d’être en perpétuelle introspection et de dire aux gens, «Ne m’appelez pas, je suis en plein travail sur moi-même. Je n’ai pas encore très bien compris ce qui m’arrive.»

Oui, bien sûr, vos drames personnels doivent être examinés. Oui, bien sûr, ils constituent un véritable banquet alimentant votre évolution. Mais, de grâce, mangez-en une bonne fois et passez à autre chose; préparez-vous un nouveau festin. Cessez de vous accrochez à ces gemmes de votre passé et d’avoir tellement peur que si vous réglez ces questions, il n’y aura alors plus jamais rien d’excitant qui surviendra à nouveau dans votre vie. Il est bon de mettre en perspective le travail sur soi.

Le corps humain est en train d’évoluer et de changer. Il croit peut-être qu’il a besoin de certains apports alimentaires parce que c’est ce que l’on vous a appris. Idéalement, il vaut mieux cependant oublier pour le moment ce que l’on vous a enseigné. Vous allez vous mettre à l’écoute de votre corps et laissez votre corps vous dire ce qu’il veut. Il serait sans doute juste de supposer que vous avez été nombreux à modifier vos habitudes alimentaires au cours de la dernière année. Vous ne vous sentez plus à l’aise de manger ce que vous aviez l’habitude de manger auparavant parce que la vibration présente dans certains aliments est si intense qu’elle n’est pas compatible avec vous. Dans votre industrie de la viande, le bétail, le porc et la volaille ne sont pas nourris sainement. Ils vivent dans de petits compartiments et beaucoup de ces animaux ne voient jamais la lumière du jour. Les poulets, par exemple, déféquent les uns sur les autres parce qu’ils vivent dans de petites cages de métal empilées les unes sur les autres. C’est ainsi qu’on en fait l’élevage. On leur donne des stéroïdes et des antibiotiques — des choses qui ne sont pas des aliments. Ils ne sont pas soignés avec amour. Lorsqu’ils sont menés à l’abattoir, ils ne sont pas tués avec amour. Vous ingérez donc toutes ces vibrations.

Rappelez-vous que toutes choses existent sous forme de vibration. Les animaux ont été placés sur cette planète pour être vos compagnons, pour vivre sur la terre, et pour vous nourrir et vous abriter au besoin. Ceci devait être fait avec amour. Si vous vivez sur une ferme et que vous faites l’élevage de vos propres poulets et cochons, si vous les nourrissez avec de bons aliments, et si vous les abattez avec compassion et avec amour le moment venu, alors c’est bien de s’en alimenter. Vous donnez une bonne qualité de vie aux animaux, et ensuite les animaux sont recyclés à leur tour pour vous donner de l’amour et une bonne qualité de vie. C’est la situation idéale. Ce fut la réalité courante pendant longtemps sur cette planète. Ce n’est plus le cas aujourd’hui. Soyez conscients de la vibration contenue dans les choses que vous mangez.

Enseignements de notre Famille de Lumière des Pléiades – BARBARA MARCINIAK – les messagers de l’aube

Commentaires (1)

Marcus
  • 1. Marcus | 31/08/2013

merci pour cet écrit de Marciniak, j'aime bien la lire

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau