Cooltext157743902330920                                                                                         

 

petit peuple

Mes contacts avec les fées

 

Fee main

Aujourd’hui, j’aimerais vous parler des fées. Plus particulièrement d’Ophélia, la fée qui m’accompagne. En réalité, il y en a toujours trois, à côté de moi ; une fée rouge, une fée bleue et une fée verte. Mais celle dont je suis le plus proche, c’est Ophélia, celle qui est rouge.

On entend parfois parler des fées. Même si en réalité, on ne sait que peu de choses à leur sujet. Si ce n’est qu’il y a beaucoup de familles de fées différentes, avec des apparences différentes, qu’elles font partie de ce que l’on appelle ‘le petit peuple de la nature’ et qu’elles travaillent toutes pour cette dernière, et en collaboration avec elle.

Lire la suite

Message du Petit Peuple : Il suffit de demander !

 

Esprit de la terre

Par Nathalie Cariot

Je vais donc maintenant régulièrement à cet endroit dont je vous ai parlé. Un petit bois posé sur un enchainement de buttes successives, un ruisseaux, des arbres majestueux et immenses, principalement des chênes et des châtaigniers, des fougères naissantes et des ravenelles éparpillées… À toute heure de la journée, lorsqu’il y a du soleil, la lumière y est magnifique. Et j’assiste au pied du Prince des lieux à des jeux d’ombre subtils et enchanteurs…
Pourtant, et contrairement à ce que peut laisser penser ma description, l’endroit est loin d’être paradisiaque, tant il est maltraité par l’homme !

Aujourd’hui, profitant du soleil couchant, j’ai décidé de m’y rendre par un autre chemin. Et je suis tombée nez à nez sur les restes d’un gros châtaignier coupé et débité récemment…
À moitié déraciné, des morceaux arrachés tout autour, déchiquetés, qui pendaient comme des lambeaux de chaires, voilà ce qui restait de lui.
J’ai immédiatement été submergée par mon émotion.
Habitant à la campagne depuis toujours, j’ai pourtant souvent vu des arbres coupés, sans que cela provoque chez moi de véritable réaction.

Et là, j’ai pu ressentir leur peine, immense, leur incompréhension face à ce qui ce qui s’était produit devant leurs yeux…

Lire la suite

On nous appelle Petit Peuple…

Broceliande( J’ai conscience de l’existence des élémentaux et autres présences, depuis de très nombreuses années. Étant Conteuse, j’écris des histoires où ils entrent en scène, pour parler de la Terre et du respect qu’on lui doit. J’habite même près d’un endroit où je les soupçonne d’être très actifs, du fait de la présence de grands et beaux arbres majestueux et de fougères…
Mais ça n’allait pas plus loin !

Lire la suite