Cooltext157743902330920                                                                                         

 

obsession

Se donner le droit de ne rien faire !

 

Ne rien faire

La magie de ne « Rien Faire »

Tout au long de notre journée nous sommes entraînés dans une course contre la montre et dans l’obsession de vouloir toujours être efficace (travail, maison…). Cependant, cet illusion nous épuises nous faisant agir dans une forme de stress qui nous vides et qui peut nous pousser jusqu’à l’épuisement voir le « Burn Out ».

Au fil du temps, on a perdu l’habitude de ne rien faire, on est dans la croyance que le fait de rester là, immobile est inutile ou que rien ne se passe. Or c’est faux, il faut réapprendre à s’accorder ce temps de silence sans aucune autre distraction (télé, musique…).

Lire la suite

Réveillez l'abondance qui sommeille en vous ?

 

Abondance

La plupart d’entre nous avons une mentalité focalisée sur le manque : nous sommes obsédé(e)s par tout ce qui nous manque alors que nous devrions plutôt prendre conscience de ce que nous avons déjà. Être reconnaissant-e, apprécier ce que nous sommes et ce qui nous entoure, c’est sans doute le meilleur moyen de se rapprocher de la véritable abondance.

Il ne s’agit pas là d’un mal moderne ; cette sensation indéfinissable qu’il nous manque quelque chose et que l’on se retrouve au bord d’un abîme où s’ouvre toujours un type de déficience, c’est là l’éternelle crise existentielle de l’être humain.

Lire la suite

L’ombre de la vieillesse arrive lorsque la lumière de la curiosité s’éteint

 

VieillirLa véritable vieillesse entre en scène lorsque une ombre très concrète nous envahit : celle du découragement et l’obsession du passage du temps. Peut-être qu’il y a un moment où nous nous rendons compte du fait que prendre des années est quelque chose d’inévitable, mais vieillir du cœur est optionnel, une chose à laquelle nous ne voulons pas être préparé(e)s.

Au-delà de l’attitude face au passage du temps, nous savons toutes, tous que vieillir physiquement n’est pas le plus agréable dans la vie. Les années font du mal aux os, aux articulations et parfois même jusqu’à l’âme quand la personne âgée doit accepter la perte du conjoint ou d’un autre proche. Arriver à l’automne de sa vie suppose sans doute d’avoir à rassembler d’autres types de forces auxquelles nous nous préparons petit à petit.

Lire la suite