Cooltext157743902330920                                                                                         

 

entrainement

Pratiquer la bonté est bon pour le cerveau et le modifie

 

Pere fille

Aucun acte de bonté, aussi petit soit-il, n’est une perte de temps. C’est dans ces petits gestes chargés d’affection et de reconnaissance que se trouve la sagesse authentique, celle qui est bienfaisante pour notre cerveau et qui nous connecte aux autres de la manière la plus intègre et noble possible.

Cela peut sembler étonnant mais Charles Darwin nous a parlé, en son temps, de l’importance de la bonté chez l’être humain. Selon lui, ce serait en réalité notre instinct le plus fort et le plus précieux, celui qui rendrait possible la survie non seulement de l’humanité en tant qu’espèce mais également de tous les êtres vivants. Pourtant, la bonté n’est pas suffisamment pratiquée de nos jours.

Lire la suite