Cooltext157743902330920                                                                                         

 

Le don des Gémeaux : la non-ingérence

 

Douze signes zodiacaux, douze dons de l’esprit pour être en harmonie avec le Cosmos. L’extrait qui suit provient du livre Triptyque astrologique de Dane Rudhyar, Éditions du Rocher, 1985.

Le signe zodiacal des Gémeaux est traditionnellement représenté par deux colonnes unies à leur faîte par le toit et à leur base, par le sol du temps à l’entrée duquel est se dressent. Les Gémeaux symbolisent le portail qui nous permet d’atteindre le temple où s’accomplit la Destinée humaine. (…) Sur le seuil…la porte ouverte…

C’est le moment et l’endroit où il faut s’arrêter, où il faut accepter tout ce qui pourra advenir, où il faut connaître la paix qui peut seule assurer le succès à ceux qui avancent à la recherche de la réalité suprême. C’est là où la confrontation avec nos contradictions devient inévitable. (…) Au seuil du temple…

C’est là où le natif des Gémeaux doit prendre conscience de ce dont il a le plus grand besoin. Une ardeur impatiente et une curiosité incessant, la recherche de sensations et de savoir encore inconnus caractérisent ce type que l’on peut facilement symboliser par l’étudiant. La jeunesse a tendance à être convaincue qu’elle peut tout connaître, que toutes les expériences possibles appartiennent à son champ d’action: il n’est pas de porte secrète dont la serrure ne pourrait être forcée. Avec un tel enthousiasme candide, le type Gémeaux s’efforce de relier des multitudes de faits, de classer mille données, d’établir un catalogue des dieux ou étoiles qui remplissent le ciel et d’échafauder toutes sortes d’aventures pouvant conduire au ciel ou aux enfants.

Il lui faut apprendre quelque chose d’essentiel: LAISSER TOUTE CHOSE POURSUIVRE SON COURS SANS INTERVENIR. Savoir quand ne pas agir, quand s’arrêter, quand attendre : c’est là un art de grande importance. Il faut surtout apprendre à ne pas agir avant d’avoir compris tout ce qui se rapport à l’action envisagée. Au seuil de toute expérience, NOUS DEVRIONS DEVENIR TOUT À FAIT CALME, IMMOBILE, À L’ÉCOUTE.

Lorsque nous rencontrons les deux colonnes symboliques présentes dans toute activité, il est bon pour nous de nous incliner humblement devant elles, de les laisser nous enseigner que la nature obéit à des lois que nul ne peut briser et qu’elle suit des rythmes cycliques dominant la structure de tout être vivant. (…) Cette vérité, le type Gémeaux doit peu à peu l’apprendre; elle aussi devrait être accueillie comme un don. Il est impossible au cœur d’en comprendre le sens profond s’il se sent forcé d’en accepter immédiatement le caractère d’évidence. Une semence mûrit lentement et la sagesse a quelque chose de la nature des graines. On doit la laisser mûrir en soi, comme le développement d’un tout intégral, d’une personne-sans effort, dans un état de sérénité, de foi, d’harmonie et de beauté.

Dane Rudhyar.

https://astraum.wordpress.com/articles-2/12-signes-12-dons-de-lesprit/

astrologie signes astrologiques la non-ingérance gemeaux

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau