Cooltext157743902330920                                                                                         

 

Le Message Que Tout Le Monde Veut

  • Par reikiland
  • Le 02/09/2013
  • Commentaires (0)




Dieu a dit:

Ce que vous voulez entendre est la même chose que ce que tout le monde sur Terre veut entendre. Ce en quoi vous voulez avoir foi est ce en quoi tout le monde veut avoir foi.

Vous voulez savoir qu’il y a un Dieu et pourtant, même quand vous ne croyez pas pleinement en Moi, vous voulez entendre qu’on vous accorde une préférence. Vous voulez savoir que vous êtes bénis.

Comme il se passe, vous ne M’appelez peut-être pas Dieu ou n’importe quel autre nom de Dieu, mais Mon Nom est Amour et vous voulez croire en l’Amour, vous voulez croire en la Bonté, vous voulez croire qu’il y a un Sens rattaché au Voyage de votre vie sur Terre, que le Sens est bon, que vous êtes bons, que la Vie est servie et que vous êtes plus qu’une tache temporaire sur Terre jusqu’à ce que votre corps disparaisse et que ne l’habitiez plus. Votre désir de Sens est tellement fort que vous vous en détournez.

Vous voulez entendre qu’il y a un Grand Sens. Vous voulez savoir que vous êtes plus que poussière retournant en poussière.

Vous voulez savoir que vous êtes plus que ce que le monde pense de vous et que, à présent, vous pensez de vous-mêmes.

Vous voulez connaître la beauté et vous voulez être ici sur cette Terre apparemment capricieuse pour plus que ce que vous pouvez voir présentement. Vous voulez que pour tous sur Terre la vie soit plus que ce que l’œil peut en saisir.

Vous pourriez être les personnes les plus cyniques du monde, mais vous voulez quand même qu’il y ait plus que ce que vous attestez dans le moment présent. Vous ne voulez pas vous contenter d’entendre d’heureux messages — vous voulez les voir. Vous ne voulez pas seulement avoir l’air heureux quand, profondément, vous voulez trouver ce qui vous semble actuellement vague et inaccessible.

Vous avez des impressions d’amour et tout ça, mais cela a donné quoi au total? On vous a refusé quelque chose dans la vie ou vous l’avez vous-mêmes refusé et, en vérité, vous ne comprenez pas vraiment ce que c’est ou ce que ce pourrait être. Vous pouvez en connaître les mots, mais vous ne croyez plus aux mots en ce qu’ils sont censés véhiculer comme sens ou en ce qu’ils sont vidés de leur sens. Remplis de promesses non tenues, vous vous traînez autour de l’Univers où les croyances sont rares et la désillusion omniprésente. Vous aimeriez être innocents et ignorants de ce qui va mal dans le monde. Vous savez que ce vague que vous cherchez, que vous l’admettiez ou non, ne vous semble même pas accessible, alors vous dites qu’il n’existe pas.

Vous êtes comme des chevaliers désabusés, menant votre cheval en haut d’une pente abrupte alors que vous avez abandonné depuis longtemps l’attitude chevaleresque.

Vous pouvez penser que la position dans laquelle vous êtes n’est pas enviable — ayant perdu vos idéaux en cours de route.

Mais voici ce qu’il en est, bien-aimés, les idéaux vivent et ils vivent en vous. Ils sont comme l’eau dont vous êtes assoiffés. Vous parvenez à un puits ou à un ruisseau pur et alors vous refusez de boire. Vous préférez demeurer sur votre soif plutôt qu’être une fois de plus trompés. Vous seriez prêts à faire n’importe quoi plutôt que risquer une autre déception de sorte que vous décidez d’avance de fermer les yeux sur la suggestion de l’eau.

Vous ne pouvez vous forcer à croire à ce en quoi vous ne croyez pas, mais vous pouvez oser chercher, non pas exactement une croyance, non pas exactement un espoir, mais un quelque chose à l’intérieur de vous qui veut s’être trompé, qui veut que le soleil sorte, un quelque chose en vous qui croit à la reconquête des rêves et de l’innocence.

Les cœurs les plus désenchantés recevront la plus brillante des lumières. Les cœurs les plus désenchantés sont les plus assoiffés et quand ils vont prendre une gorgée d’eau, ils sauront qu’il a valu la peine d’attendre et pourtant, ils n’auront plus à attendre et ils auront l’énergie de donner de l’eau à boire aux autres.

Il est avisé de boire l’eau des idéaux. Il est avisé de demander à vous-mêmes d’être ce que vous cherchez et non pas de l’exiger des autres. Vous ne vous attardez plus aux travers du monde parce que Je compte sur vous pour lever le sort d’incrédulité sous lequel est tenu le monde.

Traduit par: Normand Bourque

Copyright © 1999-Now Heavenletters™
Heavenletters™ — Helping Human Beings Come Closer to God and Their Own Hearts
Gloria Wendroff, Godwriter
The Godwriting™ International Society of Heaven
703 E. Burlington Avenue, Fairfield, IA 52556
Email angels@heavenletters.org
Visit www.heavenletters.org

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau