Cooltext157743902330920                                                                                         

 

La Relation de Cause à Effet

  • Par reikiland
  • Le 01/09/2013
  • Commentaires (0)



Q. Mme Prophet, la maladie est-elle toujours une manifestation d'une énergie mal utilisée dans le passé ?

R. Non, pas tout à fait. La maladie peut être simplement l'effet du poids de la conscience de masse sur un individu. Nous devons donc protéger notre temple, notre corps. Cela peut commencer par un mal de tête causé par des énergies denses, de la confusion ou de la discorde, manifestées par des gens autour de nous ou même très loin de nous.

Q. Êtes-vous en train de dire que le monde en général peut influencer ce que nous ressentons, même si nous n'avons pas de contact direct avec ces gens ?

R. Oui. Remarquez comment les gens fuient la ville, tous en même temps, le vendredi soir pour se rendre à la campagne, à la montagne ou dans d'autres lieux naturels. C'est que la ville est chargée de la conscience de masse et de tous les effluves de création humaine. Nous en ressentons les effets comme une sorte de densité, un poids réel et une fatigue dans nos corps. Nous allons alors vers la montagne pour nous recharger des énergies de Dieu qui se trouvent dans les courants telluriques de la terre. Nous sommes constamment influencés par notre environnement et ce, à tous les niveaux de conscience. La pollution elle-même est une cause de maladie. Elle doit être considérée, non pas comme une cause de notre karma passé, mais provenant de notre environnement immédiat. Si nous évitons d'y faire face, nous nous créons du karma dans le présent. Peu importe que nous soyons confrontés à la conscience extérieure de masse de la ville ou à notre propre conscience intérieure, la Science du Verbe nous permet d'amorcer le changement avec l'énergie du cœur, énergie qui provient du cœur de Dieu. Jésus nous a donné des affirmations transfigurantes qui proclament Dieu, le JE SUIS CELUI QUE JE SUIS, là où nous sommes. Lorsque nous les utilisons, nous nous attaquons aux problèmes de pollution, d'écologie et à toutes les énergies auxquelles nous faisons face au niveau national et international. Et nous pouvons aussi aller à l'intérieur de nous-mêmes et nous attaquer aux problèmes de notre mauvais usage du feu sacré dans le passé. Le commencement, c'est le JE SUIS CELUI QUE JE SUIS. Notre méditation sur ce nom de Dieu se fait avec révérence et avec la conscience que Dieu est ici et maintenant dans nos cœurs. Alors nous disons :

Au nom de Jésus Christ,
JE SUIS CELUI QUE JE SUIS.
JE SUIS la porte ouverte que nul ne peut fermer.
JE SUIS la lumière qui éclaire tout homme qui vient au monde.
JE SUIS la voie.
JE SUIS la vérité.
JE SUIS la vie.
JE SUIS la résurrection.
JE SUIS l'ascension dans la lumière.
JE SUIS la satisfaction de tous mes besoins et de toutes mes exigences de ce moment.
JE SUIS l'abondance qui se répand sur toute vie.
JE SUIS la vision et l'audition parfaites.
JE SUIS la perfection révélée de l'être.
JE SUIS la lumière illimitée de Dieu manifestée en tout lieu.
JE SUIS la lumière du Saint des saints.
JE SUIS le fils de Dieu.
JE SUIS la lumière sur la montagne sacrée de Dieu.

En récitant ces affirmations, je ressens l'Esprit du Dieu vivant descendre sur moi comme une cascade ou un vent de l'Esprit Saint, et j'entends le souffle de cet Esprit dans mon oreille intérieure. Oui, c'est même un son physique. Et j'ai réalisé que plus je récite ces affirmations et plus mon être et mes quatre véhicules sont en unité, en conformité avec le temple de Dieu.

Par l'exercice de la Science du Verbe, la guérison peut venir instantanément ou se faire graduellement. Le résultat vient de ce que nous sommes entrés en communion avec la maîtrise des maîtres ascensionnés qui, avant nous, ont maîtrisé la vie. Ce sont eux qui nous enseignent la voie de la santé et de l'intégralité.

Lorsqu'une condition nécessite une attention immédiate, soit une chirurgie ou un médicament, nous devons utiliser notre sens pratique et nous prévaloir des opportunités que la science moderne nous offre. Par contre, bien « qu'il faille accepter qu'il en soit ainsi dans l'immédiat », nous devons demander à la lumière de Dieu de compenser pour l'énergie dont nous savons avoir fait mauvais usage et dont la conséquence est la difficulté présente.

Notre objectif est de préserver notre corps physique, notre esprit et notre énergie le plus longtemps possible afin de prolonger notre opportunité de servir Dieu sur terre. Là où il y a des médecins et des scientifiques qui peuvent nous aider, nous devons reconnaître qu'en travaillant de concert avec le corps médical, nous devenons partenaires avec Dieu pour retrouver notre intégralité. Mais nous devons également trouver l'équilibre dans notre vie, nous autodiscipliner, adopter une diète appropriée, faire de l'exercice et méditer pour acquérir plus de maîtrise sur les énergies du feu, de l'air, de l'eau et de la terre.

Inner Perspectives
Elizabeth Clare Prophet
The Summit Lighthouse Library

http://www.lepharedusommet.org/l_enseignement_du_mois.html

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau